Suivi nutritionnel

Les services de suivi nutritionnel seront disponibles à partir de l’automne. Inscrivez-vous à l’infolettre pour ne rien manquer!

LA NUTRITHÉRAPIE

Qu’est-ce que la nutrithérapie ?

La nutrithérapie est née aux États-Unis il y a maintenant plus de 35 ans. Elle vise à optimiser la santé, les performances physiques et intellectuelles, retarder les effets du vieillissement, prévenir les risques de maladie et les traiter par des conseils alimentaires et une supplémentation active en micronutriments.

Qu’est-ce qu’un nutriment ?

C’est une molécule indispensable au fonctionnement de l’organisme. On parle de macronutriments quand il s’agit de molécules présentes en grandes quantités (les protéines, calories, glucides, lipides, mais également certains minéraux comme le calcium, sodium, magnésium, potassium et phosphore). Les vitamines et les oligoéléments (Fer, le zinc, cuivre, sélénium, fluor etc..) sont, pour leur part, des micronutriments.

Quelle différence y-a-t-il entre le nutritionniste et le spécialiste en nutrithérapie ?

Le premier conseille principalement sur l’alimentation axé sur les macronutriments (protéines, glucides, lipides, sodium, calories), plus centré sur les problématiques de surpoids, de diabète, de cholestérol, d’hypertension, d’insuffisance rénale, etc…  Il  s’intéresse moins aux déficits

Le consultant en nutrithérapie, lui, s’intéresse de très près aux carences potentielles en micronutriments ainsi, son approche sera différente de celle du nutritionniste :  au surpoids il s’intéressera aux facteurs impliqués sur la régulation du métabolisme basal. Chez le diabétique, il utilisera le magnésium et les vitamines B pour que le sucre soit mieux transporté et brûlé efficacement dans les cellules, Chez l’hypertendu diabétique, il s’interrogera sur le syndrome métabolique pour expliquer une glycémie instable.

Il y a tout un aspect préventif dans le travail en nutrithérapie.

« Que la nourriture soit ta médecine… » Hippocrate

Notre alimentation influence l’ensemble de nos performances intellectuelles, émotionnelles et corporelles.

Nombreux sont ceux qui ne savent plus ni quoi, ni quand, ni comment manger sainement. Chaque personne est unique et son alimentation doit être personnalisée en fonction de ses habitudes, de ses moyens, de ses envies et goûts, de ses conditions de travail et de vie. Nous devons consommer, en quantité suffisante et en qualité, des fruits et légumes, des protéines, des glucides, des graisses, des vitamines, des minéraux et oligo-éléments (fer, calcium, magnésium, etc.), ce qui déclenche la nécessité  de réapprendre à se nourrir plus sainement.

Les modifications de nos habitudes alimentaires entrainent également des déséquilibres (notamment en ce qui concerne l’apport indispensable de vitamines, minéraux, etc.)

Ces déséquilibres favorisent par exemple :

  • La surcharge pondérale ou le surpoids
  • Des sensations de mal-être ou fatigue, de faiblesse, de sensibilité excessive aux infections
  • Les troubles digestifs et intestinaux (malabsorption, diarrhées, constipations,…)
  • Les pathologies cardio-vasculaires et troubles associés, (Hypertension artérielle), etc.
  • Les problèmes cutanés (eczéma, etc.)
  • Les pathologies infectieuses, pollution, allergies, maladies dégénératives, cancers, etc.
  • Le vieillissement accéléré incluant vieillissement de la peau, etc.
  • Les migraines et céphalées diverses
  • Les performances physiques
  • Nombreux cancers
  • Certains déséquilibres psychologiques (tels que dépression, irritabilité, anxiété, dépression, etc.)

L’ALIMENTATION VIVANTE

Qu’est-ce que l’alimentation vivante ?

Tout d’abord, l’alimentation vivante c’est un style de vie beaucoup plus qu’une simple diète. C’est un mode d’alimentation maximisant la valeur nutritive, la biodisponibilité et la digestibilité des aliments tout en minimisant l’apport de toxines pouvant provenir des aliments transformés. C’est une façon de vivre qui favorise l’équilibre et l’harmonie entre l’individu et son environnement. Une alimentation principalement à base de fruits, de légumes, de noix et de graines, non cuits.

Pourquoi l’alimentation vivante?

  • Parce qu’ils ne sont pas cuits au-delà de 118ºF, les aliments conservent tous les nutriments, permettant au corps d’en faire une utilisation maximale.
  • Parce que la vie stimule la vie ! Les vertus curatives d’un mode d’alimentation vivante sont maintenant bien connus et très bien documentés. L’essayez c’est se convaincre !
  • Parce que l’utilisation d’aliments bruts, sans cuisson, sans additifs, conserve la SAVEUR des aliments. Manger Vivant = Manger Gourmand ! tous les amoureux de desserts devraient connaître et essayer l’alimentation vivante !
  • Parce que c’est simple…. Plusieurs recettes se préparent en quelques étapes seulement et ne nécessitent que quelques ingrédients : suffit de s’initier en s’amusant  progressivement. Inclure pour découvrir au lieu d’exclure par raisonnement?

Comment s’alimenter vivant ?

  • Intégrer des jus verts le matin
  • Opter pour les germinations et les pousses dans les salades
  • Favoriser les protéines végétales : céréales, noix et graines
  • Opter pour des laits de noix.
  • Faire l’expérience de goûter la choucroute maison et la Kombucha: faciles, économiques et goûteux!

Translate:

Inscrivez-vous à l'infolettre et recevez le ebook Plaisirs d'été : Limonades et desserts glacés délicieusement santé

* indicates required
Translate »