Tomate, tomate, tomate….

Publié dans : Nutrition

Print Friendly

Tomate, tomate, tomate… ou « pomme d’Amour » comme l’ont désigné les français jusqu’au XVIIIe siècle parce que sa couleur rouge inspirait la passion et qu’à l’époque on la croyait aphrodisiaque !

La consommation régulière de tomates et de ses dérivés réduirait de 10-20% l’apparition de cancer de la prostate dû à son pouvoir anti-oxydant. En effet, la tomate est riche en caroténoïdes, dont le plus important est le lycopène. Ce dernier a un effet protecteur contre le cancer de la prostate. La tomate constitue la plus importante source de lycopène dans l’alimentation nord-américaine, soit 85% des caroténoïdes.

La tomate possède aussi des effets hypocholestérolémiants et anti-inflammatoires et empêche la prolifération de nombres de cellules cancéreuses.

Les Italiens avaient tout compris … !

Des études indiquent que la consommation de plus de 6 mg de lycopène par jour (environ 2 tomates crues ou ½ verre de jus de tomate) pourrait entraîner des effets bénéfiques. Le fait de couper les tomates fraîches en petits morceaux et de les consommer avec une source de gras aurait pour effet d’améliorer l’absorption de ce caroténoïde dans le sang. Il est à noter que la capacité d’absorption du lycopène dans l’organisme diffère d’un individu à l’autre.

Contrairement à plusieurs aliments, le pouvoir anti-oxydant de la tomate augmente avec la cuisson. La pelure de la tomate contient plus d’anti-oxydants (Vit C et lycopène) que sa chair et ses graines, ce qui explique que la pâte de tomate soit la meilleure source de lycopène.

La tomate est riche en Vit A, B3, B6, C, E et K ainsi qu’en cuivre, manganèse et potassium.

Recettes

Cliquez ici pour découvrir de savoureuses recettes de tomates : Smoothie rouge passion,

Sauce spaghetti fines herbes et canneberges, gelée rouge passion.

 

Conservation

Conservez les tomates de préférence hors du réfrigérateur. Leur saveur et leur texture se détériorent lorsqu’elles sont exposées à des températures inférieures à 15 ºC. Mettez les tomates qui ne sont pas parfaitement à point à mûrir dans un sac de papier. Pour en accélérer le mûrissement, ajouter une banane dans le sac de papier!

Congélateur. Faites congeler les tomates entières crues sur une plaque de tôle. Une fois congelées, mettez-les dans des sacs à congélateur. Ou, faites-les blanchir, pelez-les et laissez-les égoutter une heure ou deux avant de les congeler.

Références 

Passeportsante.net

  1. Heber D, Lu QY. Overview of mechanisms of action of lycopene. Exp Biol Med (Maywood ) 2002 November;227(10):920-3.
  2. Ansari MS, Ansari S. Lycopene and prostate cancer. Future Oncol 2005 June;1(3):425-30. 3. Etminan M, Takkouche B, Caamano-Isorna F. The role of tomato products and lycopene in the prevention of prostate cancer: a meta-analysis of observational studies. Cancer Epidemiol Biomarkers Prev 2004 March;13(3):340-5.
  3. Porrini M, Riso P. What are typical lycopene intakes?J Nutr 2005 August;135(8):2042S-5S.

À propos de l'auteur

Genevieve Bergeron

Une passion « dévorante » pour la cuisine et la santé optimale. Genevieve Bergeron, Auteure

Discussions:

One comment

Écrire un commentaire:

Translate:

Inscrivez-vous à l'infolettre et recevez le ebook Plaisirs d'été : Limonades et desserts glacés délicieusement santé

* indicates required
Translate »